0 Likes

TGV Duplex High Speed Train
Languedoc-Roussillon

Wikipedia: "The TGV Duplex is a French high-speed train of the TGV family, operated by SNCF, the French national railway company. It is unique among TGV trains in that it features bi-level carriages. The Duplex inaugurated the third generation of TGV trainsets, and was specially designed to increase capacity on high-speed lines with saturated traffic. With two seating levels and a seating capacity of 545 passengers, the Duplex maximizes the number of passengers carried in one trainset. While the TGV Duplex started as a small component of the TGV fleet, it has become one of the system's main workhorses."

Copyright: Willy Kaemena
Type: Spherical
Resolution: 7998x3999
Taken: 08/05/2012
Chargée: 09/05/2012
Mis à jour: 09/06/2014
Affichages ::

...


Tags: train rail
comments powered by Disqus
More About Languedoc-Roussillon

Le Languedoc-Roussillon est une région française composée de cinq départements. Elle est bordée au sud par l'Espagne, Andorre et la mer Méditerranée (le golfe du Lion), et les régions françaises suivantes : Provence-Alpes-Côte d'Azur, Rhône-Alpes, Auvergne, Midi-Pyrénées. Plusieurs éléments naturels la limitent : les Pyrénées, puis le seuil du Lauragais, les Cévennes et le fleuve Rhône. Plusieurs géographes ont parlé d'un amphithéâtre tourné vers la mer en parlant des montagnes et des plaines languedociennes et roussillonaises.En 2004, le conseil régional nouvellement élu adopte un nouveau logotype symbolisant le soleil, et qui comporte la devise : « Vivre en Septimanie ». En effet, le président actuel du conseil régional, Georges Frêche, a souhaité renommer ainsi la région, mais a depuis renoncé. Septimanie est le nom qu'elle portait au Ve siècle, mais l'actuelle Lozère n'en faisait pas partie. De plus, les catalans (ceux habitant dans les Pyrénées-Orientales) ont été en grande majorité hostiles à cette modification. À la suite de nombreuses protestations, dont une manifestation rassemblant 8 000 personnes à Perpignan, le 8 octobre 2005, Georges Frêche décide d'abandonner le projet « Septimanie » et la dénomination « Région Languedoc-Roussillon » redevient de rigueur.Les langues de la région sont en plus du français l'occitan (languedocien, auvergnat, provençal) et le catalan. Le nom de la région se dit en occitan Lengadòc-Rosselhon  et en catalan Llenguadoc-Rosselló .