Projections and Nav Modes
  • Normal View
  • Fisheye View
  • Architectural View
  • Stereographic View
  • Little Planet View
  • Panini View
Click and Drag / QTVR mode
Condividi questo panorama
For Non-Commercial Use Only
This panorama can be embedded into a non-commercial site at no charge. Leggi oltre
Do you agree to the Terms & Conditions?
For commercial use, Contattaci
Embed this Panorama
LarghezzaAltezza
For Non-Commercial Use Only
For commercial use, Contattaci
License this Panorama

Enhances advertising, editorial, film, video, TV, Websites, and mobile experiences.

LICENSE MODAL

0 Likes

Deus ta au Fest Noz Chapeau Rouge Quimper Finistere

http://www.tamm-kreiz.com

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fest_noz


le groupe DEUS 'TA
Créé en 2000 par Bernard Bizien et Thierry Beuze, le groupe DEUS 'TA a connu plusieurs formations différentes jusqu'en 2005, date à laquelle il prend sa configuration définitive.
DEUS 'TA, c'est aujourd'hui avant tout cinq musiciens expérimentés et bien connus sur la scène bretonne. Cinq instruments et une voix. Mélangez le tout et vous obtenez une musique énergique qui ne manquera pas de vous faire danser!
Fest-noz des 18 ans des Danserien Kemper:
Pour fêter les 18 ans du Cercle Celtique Danserien Kemper, nous organisons un fest-noz. Ce dernier aura lieu le samedi 30 Octobre 2010, salle du Chapeau Rouge à Quimper avec les groupes suivants: Deus'ta, Louise Ebrel et Ifig Flatrès, Serge Riou et Hervé Irvoas, les DK's Band.
Un fest-noz (mot breton signifiant « fête de nuit », par opposition au fest-deiz pour « fête de jour ») est une fête traditionnelle (essentiellement un bal) en Bretagne. De nombreux festoù-noz ont lieu en dehors de Bretagne, faisant vivre la culture bretonne au-delà du territoire breton. Le pluriel breton est festoù-noz, mais les sœurs Goadec disaient festnozoù, et le français peut dire aussi des fest-noz.
Autrefois des "danses de l'aire neuve" (Dans al leur nevez) étaient organisées dans les villages afin d'utiliser l'action des danseurs pour tasser la terre de leurs sabots de bois, de façon à réaliser un sol de terre battue pour une maison ou encore une aire à battre les céréales (au fléau). Ces danses, auxquelles étaient invités tout le voisinage, explique la présence de figures incluant des battements de pied. L'Église interdisait alors les danses « kof-a-kof » (ventre à ventre ou danses de couple), mais tolérait de se tenir par le petit doigt. Dans certaines paroisses il fallait se tenir par l'intermédiaire d'un mouchoir... Ces fêtes étaient l'occasion pour les jeunes de se rencontrer et aussi de s'évaluer, sur le plan social, grâce aux habits, et celui de la résistance à la fatigue, une même danse durant parfois très longtemps avec des pas complexes et rapides demandant effort et technique.
Aujourd'hui, les danseurs recherchent le plaisir de danser en groupe pour partager un moment privilégié, tous ensemble. D'une certaine façon, participer à un fest-noz de grande taille (comme il s'en organise souvent à proximité des grandes villes bretonnes ou en Ile de France) se rapproche d'une sortie en boîte de nuit.

View More »

Copyright: Dieter Kik
Type: Spherical
Resolution: 8764x4382
Taken: 30/10/2010
Caricate: 07/11/2010
Aggiornato: 07/03/2015
Numero di visualizzazioni:

...


Tags:
comments powered by Disqus
More About